Ukraine: un nouveau cessez-le-feu déjà très fragile

Du côté ukrainien de la ligne de front, dans la région de Lougansk
: la force de ce dernier cessez-le-feu correspondra au nombre de jours sans victimes dans les deux camps.
Du côté ukrainien de la ligne de front, dans la région de Lougansk : la force de ce dernier cessez-le-feu correspondra au nombre de jours sans victimes dans les deux camps. - Reuters

Décodage

Les trêves et les cessez-le-feu sont un des serpents de mer de la guerre du Donbass, qui a éclaté il y a désormais six ans à l’est de l’Ukraine. Les observateurs avisés du dossier n’en comptent pas moins de vingt, qui n’ont généralement duré que quelques heures, ou au maximum deux ou trois jours. Du coup, il fait prendre avec des pincettes l’annonce faite dimanche par les autorités ukrainienne et russe d’un « cessez-le-feu complet » sur les quelque 450 kilomètres de front qui séparent l’Ukraine des territoires séparatistes, soutenus par l’appareil politico-militaire russe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct