Au Tour de France, il ne manquera que Remco Evenepoel

Au Tour de France, il ne manquera que Remco Evenepoel
©News

Le refrain est désormais aussi connu que la roue tourne vite dans une descente de col : le coronavirus a maltraité le calendrier cycliste, chamboulé ses classiques et ses tours, secoué le tout. En ressort une version ramassée, remodelée et étriquée comme un maillot de grimpeur. Et il faudra faire avec… si la situation garde la stabilité qu’elle épouse ses derniers jours. En attendant, voilà donc le Tour de France, grand-messe juilletiste par excellence, remisée dans sa grosse majorité en septembre. Que ce soit pour la Grande Boucle, le Giro ou la Vuelta, adieu les repères…

1 Doubler mais pas tripler

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct