Banques: la BCE demande le gel des dividendes jusqu’à la fin de l’année

Les recommandations de la BCE, présidée par Christine Lagarde, visent à «
préserver la capacité des banques à absorber des pertes et à soutenir l’économie
».
Les recommandations de la BCE, présidée par Christine Lagarde, visent à « préserver la capacité des banques à absorber des pertes et à soutenir l’économie ». - Photo News.

Face au Covid-19, la Banque centrale européenne (BCE) est au four et au moulin. Elle rachète massivement des obligations, essentiellement souveraines, et alimente les banques en liquidités à des taux négatifs – ce qui revient à les subventionner pour qu’elles maintiennent le crédit aux agents économiques.

Egalement chargée de la supervision du secteur bancaire de la zone euro, l’institut d’émission n’agite pas seulement la carotte, mais aussi le bâton. A la fin mars, elle avait demandé aux banques de ne pas distribuer de dividende avant le 1er octobre. La recommandation – qui s’applique également aux rachats d’actions propres – vient d’être prolongée, au moins jusqu’au 1er janvier. La BCE souhaite également que les banques limitent les rémunérations variables des top managers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct