Des vitrines d’été pour amener le musée dans la rue

Camille Toussaint ornant une fenêtre d’Anderlecht. © Maurine Toussaint.
Camille Toussaint ornant une fenêtre d’Anderlecht. © Maurine Toussaint.

Des jeux d’eau, un toboggan aquatique, des parasols, des gens qui bronzent. C’est l’été sur la fenêtre d’Ingrid De Paepe et Bruno Reynders, avenue de l’Indépendance belge à Koekelberg. « Quelqu’un était venu sonner », raconte Ingrid De Paepe. « On m’a dit qu’en ces temps de coronavirus, les gens avaient des difficultés à se rendre au musée et qu’il fallait donc amener le musée dans la rue. Votre fenêtre est parfaite, acceptez-vous d’y apposer une œuvre d’art ? J’ai dit oui et deux jeunes artistes du Sint-Lukas sont venus décorer la vitre. » Ingrid est bien heureuse du travail de Noelia Diaz Iglesias et Marine Bernard : « C’est joyeux, festif, coloré. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct