Amallah rejette Carcela sur le banc au Standard

@News
@News

Dans quel système tactique Philippe Montanier entamera-t-il le championnat, le 8 août à Sclessin face au CS Bruges ? Bien malin qui pourrait répondre avec certitude à la question. Face à l’OGC Nice, samedi dernier, l’entraîneur français du Standard avait opté pour un véritable 4-3-3, avec dans le trois offensif Felipe Avenatti dans l’axe, Maxime Lestienne à gauche et Selim Amallah à droite, les deux derniers ayant été positionnés très haut. Avec un succès très relatif dans le chef de l’international marocain, même si c’est lui qui, en première mi-temps, a obtenu les deux plus belles occasions liégeoises, annihilées par le gardien argentin Benitez. « Selim est un joueur polyvalent et j’en profite », explique Philippe Montanier. « Il a été la saison dernière l’un des joueurs les plus décisifs de l’effectif, sur le plan des statistiques (NDLR : 7 buts et 4 assists en championnat). J’ai donc essayé de voir si le placer plus près de la surface de réparation adverse était plus intéressant pour l’équipe ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct