Coronavirus: la Belgique de nouveau pointée du doigt

La statue de Minerve à Anvers où le couvre-feu est imposé à partir de 23 h 30 depuis ce mercredi.
La statue de Minerve à Anvers où le couvre-feu est imposé à partir de 23 h 30 depuis ce mercredi. - KRISTOF VAN ACCOM/belga

Lentement et en ordre dispersé, des portes se referment pour les Belges qui souhaitent partir en vacances aux quatre coins de l’Europe. Dans un sens, la liste des zones orange et rouge affichée sur le site des Affaires étrangères s’allonge chaque jour un peu plus. Mardi, par exemple, deux zones françaises sont passées du vert à l’orange (la région parisienne et les pays de la Loire) après le passage au rouge des provinces espagnoles de Lérida et Huesca. Avec des effets secondaires parfois étonnants puisque le responsable espagnol de la crise sanitaire s’est dit ravi, mardi, que les autorités belges déconseillent de se rendre dans son pays. « C’est un problème de moins avec moins de risques de cas importés », a déclaré le Dr Fernando Simon. Et paf !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct