Le thé glacé, boisson emblématique de l’été

Aux États-Unis, 80
% du thé consommé l’est glacé.
Aux États-Unis, 80 % du thé consommé l’est glacé. - D.R.

Si la hausse du mercure appelle la fraîcheur, celle-ci n’est pas l’apanage du thé noir ou d’un rooibos : « La plupart des thés s’accordent à une version froide », explique Nathalie Masset, sommelière en thés.

Deux techniques d’infusion s’offrent alors aux assoiffés. Pour faire une infusion frappée, il faut mouiller les feuilles dans de l’eau frémissante (85ºC) puis y ajouter des glaçons. On peut également opter pour une infusion à froid qui offre une saveur plus subtile et une diminution intéressante du niveau de théine : « l n’y a pas ou peu de théine après une infusion à froid. Les tanins ne se révèlent pas, la boisson a donc peu d’amertume », explique le Comptoir Florian, boutique de thé bruxelloise. Un procédé à retenir pour les ennemis de l’amer ou des vertus excitantes de la théine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct