Allemagne: le déménagement américain, un acte de pure vengeance contre Merkel

L’entrée principale du commandement militaire américain en Europe, à Stuttgart
: un transfert qui illustre les pières relations existant entre le président Trump et la chancelière Merkel.
L’entrée principale du commandement militaire américain en Europe, à Stuttgart : un transfert qui illustre les pières relations existant entre le président Trump et la chancelière Merkel. - AFP

Pourquoi Donald Trump s’acharne-t-il autant sur son meilleur allié en Europe ? Les Allemands ont toujours du mal à comprendre. « Trump jette par-dessus bord, d’une manière abrupte, plusieurs décennies de coopération étroite en sanctionnant un allié », a déploré Fritz Kühn, maire écologiste de Stuttgart, après l’annonce du transfert du commandement militaire américain en Europe (Eucom) depuis sa ville vers Mons en Belgique mais aussi la flotte d’avions de chasse F-16 sur la base italienne d’Aviano.

Comme à son habitude, Berlin est restée stoïque à une nouvelle annonce absconse du président américain. « Le gouvernement fédéral prend note de cette décision et en coordonnera étroitement la mise en œuvre avec les Etats régionaux, le gouvernement américain et au sein de l’Otan », a réagi laconiquement le ministère des Affaires étrangères.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct