Barty, nº1 et première à fuir l’US Open

Barty
: «
Il y a toujours des risques importants liés au Covid-19
».
Barty : « Il y a toujours des risques importants liés au Covid-19 ». - P.N.

Les prochains jours diront si, en tant que nº1 mondiale, Ashleigh Barty a été la première à tirer la sonnette d’alarme, avant une série de forfaits, en vue d’un US Open toujours sous la menace de la pandémie. Pour l’instant, le Grand Chelem américain est maintenu au 31 août, certes sous le couvert d’un protocole très strict, et ceci même si New York est redevenu un des bons élèves dans la lutte contre le coronavirus, alors que les bonnets d’âne sont distribués dans bien des États au sein d’une Amérique durement touchée (4,4 millions de cas confirmés, plus de 150.000 décès) !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct