«Je serais incapable d’écrire un livre qui finit mal»

Laurence Peyrin.
Laurence Peyrin. - Pascale Lourmand.

entretien

On est dans les années 70 en Californie. Joanne a 37 ans, elle a un mari, deux enfants, une vie qu’elle aime. Et soudain, l’incident. Joanne est agressée en rue – on veut lui voler son sac. Elle est insultée, battue. Physiquement, ça va. Moralement pas. Elle est en morceaux, elle ne parvient pas à reprendre une vie normale. Alors, elle s’en va. Elle échoue à Las Vegas, trouve à se loger au-dessus d’un club de strip-tease et se retrouve derrière le bar. Elle est la reine du cocktail, elle fait des merveilles. Cette vie-là, simple, dans un milieu totalement différent du sien, va la remettre sur pied. Un roman qui tient à la fois du cocktail Shirley Temple, acidulé, de l’Atomic Cocktail, enflammé, et de l’Amaretto sour, aigre-doux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct