A la découverte d’Armen Lubin

Hélène Gestern.
Hélène Gestern. - D.R.

Le procédé est inhabituel : titrer une biographie du prénom de son sujet, surtout quand il n’est pas très connu. Armen suffit à Hélène Gestern, qui montre ainsi comment elle s’est approchée de l’écrivain exilé Armen Lubin, Arménien sans patrie, exilé en France, malade pendant quarante ans d’une tuberculose osseuse – et poète apprécié de ses pairs qui l’aidaient d’ailleurs volontiers quand ses conditions de vie devenaient trop difficiles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct