Luxembourg : 31 communes ont pris des arrêtés locaux de lutte contre la pandémie

Le gouverneur Schmitz a dû trouver des compromis raisonnables avec certains bourgmestres pour nuancer leur vision des choses. Pas toujours simple...
Le gouverneur Schmitz a dû trouver des compromis raisonnables avec certains bourgmestres pour nuancer leur vision des choses. Pas toujours simple... - Le Soir

Suite aux nouvelles mesures annoncées par le Conseil national de sécurité, les bourgmestres peuvent prendre des arrêtés locaux pour limiter la propagation du virus, adaptés à chaque situation. Ce jeudi, 31 des 44 communes luxembourgeoises ont vu leurs arrêtés validés par le gouverneur Olivier Schmitz qui relève qu’il n’avait pas « un pouvoir de tutelle contrairement à ce que certains ont dit ou écrit, mais simplement un pouvoir de concertation. Il fallait donc trouver un juste milieu par rapport à ce que certains bourgmestres souhaitaient ou exigeaient, selon l’analyse de risque qu’ils avaient effectuée pour leur commune. Notre rôle est de veiller à la fois à la légalité des arrêtés pris, mais également à leur caractère proportionné et cohérent. Nous avons donc discuté avec certains bourgmestres plus qu’avec d’autres. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct