Irak: les enfants yézidis rescapés de Daesh privés de soutien

De nombreux enfants yézidis, capturés par Daesh à partir de 2014, n’ont pas reçu l’aide dont ils avaient besoin.
De nombreux enfants yézidis, capturés par Daesh à partir de 2014, n’ont pas reçu l’aide dont ils avaient besoin. - AFP.

Ils m’ont obligé à me battre. Soit je le faisais, soit je mourais. Je n’avais pas d’autre choix. Pour survivre, j’ai combattu. C’est la pire chose qui puisse arriver à un être humain, la plus dégradante… [Une fois revenu de captivité], ce dont j’avais besoin c’est juste quelqu’un qui prenne soin de moi, qui me soutienne et me dise :“ Je suis là pour toi”. Quelqu’un qui mette ses mains sur mes épaules et me dise que tout irait bien. C’est ce que j’ai cherché, et je ne l’ai jamais trouvé. »

Cette histoire déchirante, c’est celle de Sahir, un jeune Yézidi, appartenant à cette minorité kurdophone d’Irak persécutée de 2014 à 2015 par Daesh (Etat Islamique, EI). Sahir a été capturé lorsqu’il avait 15 ans, converti de force à l’islam, affamé, maltraité puis transformé en enfant soldat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct