Bérengère Fransolet: «Quand on entend tous les jours qu’on ne vaut rien, on finit par le croire»

Bérengère Fransolet souhaite une vraie révolution de palais à la Gymfed après y avoir beaucoup souffert.
Bérengère Fransolet souhaite une vraie révolution de palais à la Gymfed après y avoir beaucoup souffert. - Pierre-Yves Thienpont.

ENTRETIEN

C’est un véritable séisme qui secoue, depuis plus d’une semaine, la Fédération flamande de gymnastique (Gymfed) avec les révélations de plusieurs anciennes gymnastes passées par le centre de haut niveau de Gand sur les méthodes employées par le couple d’entraîneurs français Yves Kieffer – Marjorie Heuls, en poste depuis janvier 2009. Des accusations graves de harcèlement moral et d’humiliations publiques dont ils se sont défendus lundi lors d’un point presse, appuyés par Nina Derwael.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct