Les syndics et copropriétaires s'inquiètent du refus de reporter les assemblées générales

Selon le communiqué, le ministre de la Justice aurait rejeté la proposition du report faite à plusieurs reprises par les associations de défense des intérêts des syndics professionnels (Federia et CIB Vlaanderen). Ces derniers considèrent la position de Koens Geens comme "totalement incompréhensible au vu de l'évolution de la crise liée au coronavirus".

Au-delà du risque de propagation du virus, "les syndics rencontrent de réelles difficultés pour trouver des lieux appropriés pour la tenue de leurs assemblées générales" qui permettent de respecter les règles de distanciation sociale.

Au début du confinement, le ministre avait pourtant reporté les assemblées générales au 30 juin 2020, celles-ci devant être rattrapées dans les cinq mois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct