La « Jeanne d’Arc » biélorusse menace le « dernier dictateur d’Europe »

La « Jeanne d’Arc » biélorusse menace le « dernier dictateur d’Europe »

Elle a des airs de Jeanne d’Arc. Cheveux bruns et regard déterminé, Svetlana Tikhanovskaïa est en train de bousculer le régime d’Alexandre Loukachenko après plus d’un quart de siècle au pouvoir. A moins de dix jours de la présidentielle du 9 août où l’autocrate, 65 ans, est candidat à sa succession pour un sixième mandat, une foule record de manifestants a jeudi soir hué son nom et scandé celui de Svetlana Tikhanovskaïa. Quelque 60.000 personnes se sont retrouvées dans un parc de la capitale pour le plus grand rassemblement d’opposants depuis au moins une décennie. Alexandre Loukachenko, longtemps qualifié de « dernier dictateur d’Europe » par la diplomatie occidentale, n’a jamais été aussi contesté depuis son arrivée au pouvoir en 1994. « Nous voulons la liberté ! », a lancé Svetlana Tikhanovskaïa à la foule de partisans. Dans ses interviews, elle le dit et le répète : « C’est un tournant dans l’histoire de la Biélorussie. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct