Avec Google, on surfe de moins en moins hors de Google

Avec Google, on surfe de moins en moins hors de Google
D.R.

Sur le papier, c’est parfait : la plupart des réponses à nos questions se trouvent là, à portée de main sans même que l’on ait besoin de cliquer. On google « Alzheimer » et Google nous liste immédiatement les symptômes, les traitements, les spécialistes locaux qui traitent la maladie. Idéal, sauf que toutes ces informations ont été récoltées sans avoir eu besoin de visiter le moindre site autre que le résultat de recherche de Google.

Ce que de nombreux internautes ont déjà pu constater par eux-mêmes vient d’être étudié par le site spécialisé TheMarkup  : il faut scroller pas moins de deux tiers de la page pour trouver les premiers sites référencés. En quelques années, Google a amorcé une transformation importante afin de garder les internautes captifs de son site. En une phrase, Google est passé de moteur de recherche à moteur de réponse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct