Israël: le Covid-19 met Netanyahou face à une contestation croissante

Samedi soir, ils étaient plus de 10.000 manifestants devant la résidence du Premier ministre rue Balfour à Jérusalem.
Samedi soir, ils étaient plus de 10.000 manifestants devant la résidence du Premier ministre rue Balfour à Jérusalem. - AFP

Sale temps pour « Bibi » Netanyahou. Sa cote de popularité subit un déclin constant. La confiance des Israéliens en leur Premier ministre est passée, selon l’Israel Democracy Institute, de 57,5 % en avril à 29,5 % le 12 juillet. Et, compte tenu des événements récents, il y a gros à parier que sa popularité a encore chuté davantage depuis le dernier sondage. En cause, évidemment, le Covid-19.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct