Maxime Prévot: «Pas de veto mais on ne comprend plus l’attitude du MR»

«
Si on veut donner un maximum de chances à ce pays de se développer pendant des décennies, il est indispensable que PS et N-VA travaillent ensemble.
» © Belga.
« Si on veut donner un maximum de chances à ce pays de se développer pendant des décennies, il est indispensable que PS et N-VA travaillent ensemble. » © Belga. - Belga.

Entretien

Après avoir opté pour l’opposition, après avoir émis une exclusive à l’égard de la N-VA, le CDH accepte à présent de négocier une coalition avec les deux grands, nationalistes flamands compris. « Je mets les intérêts de mon parti après les intérêts de mon pays », assure Maxime Prévot. Qui, au passage, dénonce les « agendas cachés, un luxe que l’on ne peut plus se permettre ». Et « met les libéraux face à leurs contradictions ».

« Plus personne ne veut encore du MR dans le gouvernement », assure Bart De Wever. C’est vrai ? Pour le CDH aussi ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct