Le chocolatier Didier Smeets produit 250
kg de pralines par semaine.
Le chocolatier Didier Smeets produit 250 kg de pralines par semaine. - Dominique Duchesnes.

Les balades d’été du «Soir»: promenade gourmande au pays de Herve et d’Aubel

Fuyez, si vous faites régime, cette balade n’est pas pour vous ! Elle s’adresse aux épicuriens, aux amoureux de la bonne chère, mais aussi à ceux qui aiment concilier produits du terroir et paysages bucoliques. Car le pays de Herve et d’Aubel ne manque pas de vallons verdoyants, de bocages rieurs et de bosquets enjôleurs.

C’est un peu plus au nord, à la frontière flamande, à seulement 15 minutes de Maastricht que le périple commence. Idéal en matinée pour démarrer la journée, le chocolatier Didier Smeets constitue notre première halte. Ce jeune entrepreneur, qui a à peine trente ans, s’est déjà fait une solide réputation. Et c’est dans le petit village de Bruneau que son atelier de chocolaterie trône. Là qu’il transforme la fève de cacao, là qu’il crée ses pralines, mais là aussi qu’il fait ses glaces, « avec le lait de mon cousin », et, hors covid, là qu’il organise ses ateliers de pâtisserie. Ce chocolatier ne manque pas d’idées et de projets. Ni de talent.

« Quand j’ai commencé à bosser le chocolat, ça a été une révélation ! On produit des pralines chaque semaine, ce qui signifie que nos produits ont maximum une semaine. Cela me permet d’utiliser davantage des produits locaux, des ganaches fraîches », explique celui qui produit 250 kg de pralines par semaine. Même s’il transforme une grande partie des fèves lui-même, il continue à importer du chocolat transformé, issu de producteurs qu’il a lui-même visités. Il fait aussi un chocolat façon, ce qui le fait travailler avec d’autres producteurs de la région (comme une brasserie ou un producteur de café).

L’abbaye de Val Dieu.

Si le local guide nos pas, il est difficile de passer à côté du mastodonte de l’abbaye de Val Dieu. Le lieu permet, niché dans une vallée, d’allier culture (visite de l’abbaye) avec une découverte de certains produits. Si tous les grands acteurs locaux – et uniquement les poids lourds – sont présents, c’est à la bière que l’abbaye doit son succès. Brassée sur place, on peut visiter la brasserie.

Si toutefois vous préférez une approche plus minimaliste, d’autres brasseries plus petites travaillent dans la région. Comme la brasserie du Grain d’Orge, fondée en 2002 et située dans le petit village d’Hombourg. Elle travaille des bières exclusives mais propose également sa propre gamme (avec la blonde Brice, la rouge-brune Joup, la blanche Canaille et la Pom au goût de pomme).

Les fruits plutôt que les céréales

Les bocages et les arbres fruitiers se multiplient dans cette région vallonnée. La particularité du pays de Herve a été façonnée au XVIe siècle lorsque les paysans se tournèrent vers les cultures fruitières plutôt que céréalières pour ne plus payer de taxes sur les céréales. Cela se voit dans les vergers et les pâturages, mais aussi dans la multiplication des producteurs qui travaillent la pomme et la poire, et cela malgré une relative débocagisation dans les années 70 (suite au retour à l’élevage intensif et à l’urbanisation). Sur la route, à Warsage, la ferme bio « De la fleur au fruit » a basé son développement sur ces deux fruits avant que le fils n’ajoute la culture bio des légumes et qu’une épicerie vienne compléter leur offre.

La siroperie Charlier est une entreprise familiale qui fabrique le sirop de Liège, 100
% naturel et sans sucres ajoutés.

Mais c’est aux confins du pays de Herve et des cantons de l’Est, à Henri-Chapelle, que nos pas nous guident pour goûter le fameux sirop de Liège, qui n’est pourtant pas fait à Liège mais du côté d’Aubel. La siroperie Charlier est une entreprise familiale puisqu’Eric Charlier constitue la troisième génération à fabriquer ce sirop, 100 % naturel, sans sucres ajoutés. La siroperie est occupée de septembre à novembre, au moment de la saison des pommes et des poires. « On met les poires et les pommes au-dessus. Cela cuit pendant une nuit. Le matin, on met tout cela dans une presse. On obtient un jus que l’on va cuire une deuxième fois. Et on obtient le sirop. Le plus dur, c’est de savoir quand stopper la cuisson », explique Eric Charlier qui vend trois types de sirop (doux, mi-sûr et sûr). Ce travail est intensif pendant trois mois (jour et nuit). Le reste de l’année, il s’occupe de sa ferme.

Madeleine Hanssen fait perdurer la tradition du bocage, en produisant du fromage de Herve au lait cru.

Dernière étape, au cœur même de ce pays, à Herve. Nationalement connu pour son fromage, il ne reste plus qu’une productrice de fromage de Herve au lait cru (les deux autres faisant du Herve au lait pasteurisé). Ce statut de dernier des Mohicans et la qualité de son travail font le succès de la fromagerie du Vieux Moulin. Là, tous les samedis, à 14 h 30, vous aurez l’occasion de faire la visite de la fromagerie, guidée par Madeleine Hanssen, un personnage haut en couleur, qui fait perdurer la tradition du bocage. En cette année de grosse affluence, il vaut mieux passer par la maison du tourisme du pays de Herve (située dans l’ancienne gare et d’où part le Ravel, l’ancienne ligne 38 qui permettait au charbon et au plomb, au fromage et au sirop d’être dispatchés dans tout le pays) qui gère les visites de la fromagerie du Vieux Moulin.

Le parcours

S.VDV

1

Chocolaterie Didier Smeets

Une jeune qui fait des pralines succulentes, voilà de quoi bien commencer la journée. Pour la petite histoire, c’est le fils de l’ancien bourgmestre de Fourons où il a lancé son entreprise. Rue des fusillés, 1A à 4607 Berneau

www.didiersmeets.com

2

Siroperie Charlier

Contrairement à d’autres siroperies plus industrielles, la siroperie Charlier reste familiale et artisanale. Tout y est 100 % naturel. A visiter, tant pour l’accueil que pour les produits.

Couhaye, 14, 4841 Henri-Chapelle. Visites sur demande. Ouvert de 9 h à 17 h durant la semaine, de 9 h à 12 h le week-end.

www.siropcharlier.be

3

Fromagerie du Vieux Moulin

Passer par Herve sans goûter son fromage serait un crime de lèse-majesté ! Alors, foncez à la fromagerie du Vieux Moulin (via la maison du tourisme de Herve) les samedis à 14 h 30. Un magasin à l’entrée d’Herve (avec tous les fromages du Vieux Moulin) existe aussi.

(Fromagerie) Sur la commune 14, 4651 Herve ou au magasin entre Herve et Battice, rue de Herve 169.

www.fromagerie-du-vieux-moulin.be

www.grain-dorge.com ouvert de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h à 17 h 30, le samedi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h à 16 h 30

www.delafleuraufruit.be rue Albert Dekkers 65, 4608 Dalhem

www.abbaye-du-val-dieu.be Val dieu 227, 4880 Aubel

En pratique

On commence la balade à la chocolaterie Smeets, à Berneau, pour la finir au centre de Herve, traversant le bocage du nord, au sud en passant par l’est.

Longueur : 30 kilomètres

https://www.mapsdirections.info/fr/tracez-itineraire-sur-google-maps/viewMap.php?route=267819

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Club du Soir

    0 Commentaire