Coronavirus: comment les experts déterminent le degré de risque d’une destination

Le Celeval réajuste deux fois par semaine les codes couleurs attribués aux zones et pays européens. Et tant pis pour les timings malheureux, quitte à faire basculer des destinations populaires dans le rouge la veille au soir des grands départs de l’été.
Le Celeval réajuste deux fois par semaine les codes couleurs attribués aux zones et pays européens. Et tant pis pour les timings malheureux, quitte à faire basculer des destinations populaires dans le rouge la veille au soir des grands départs de l’été. - AFP

Quarantaine surprise pour le retour des vacances, demi-tour contraint juste avant d’arriver à destination, plans de vacances à la poubelle. La décision des experts de la cellule d’évaluation (Celeval) de placer de nouvelles régions en zone « interdite » vendredi soir a fait voir rouge Suisses et vacanciers. Une décision « incompréhensible et inacceptable », comme l’a dénoncée le ministre valaisan en charge de l’Economie Christophe Darbellay ? Comment le Celeval détermine-t-il le degré de risque d’une destination ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct