Coronavirus: communiquer avec les enfants, entre besoin de rassurer et nécessité de protéger

Il importe de bien expliquer les gestes barrières comme le port du masque, sans traumatiser ni minimiser.
Il importe de bien expliquer les gestes barrières comme le port du masque, sans traumatiser ni minimiser. - Photo News.

Le personnel du Département de psychiatrie à l’hôpital Warneford (Oxford, Royaume-Uni) a étudié l’impact psychologique de la pandémie sur les enfants et publié le résultat de ses travaux dans la revue scientifique The Lancet Child & Adolescent Health. L’étude relève l’importance de communiquer prudemment à ce sujet. En particulier vers les enfants dont un proche, un parent ou un ami, a été infecté par le virus.

Tous les enfants, quel que soit leur âge, et qu’ils soient ou non directement touchés par le virus, ont besoin qu’on leur explique le Covid-19, comment il se transmet, quels sont ses effets et comment empêcher sa propagation. Il importe de trouver des mots justes pour empêcher les enfants de lutter seuls avec leurs peurs et leurs incertitudes… sans rendre le virus trop « sympathique » ou inoffensif. La communication peut se faire par le biais de récits et de jeux. Mais elle se heurte aussi à l’incertitude dans laquelle les adultes continuent d’être confinés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct