Serge Lipszyc (Comité R): «Prédire l’arrivée du Covid n’était pas une mission du renseignement belge»

Lipszyc
: «
L’activité des services de renseignement étrangers sur le territoire belge est une vraie préoccupation.
»
Lipszyc : « L’activité des services de renseignement étrangers sur le territoire belge est une vraie préoccupation. » - Mathieu Golinvaux / Le Soir.

Entretien

Le président du Comité permanent R, Serge Lipszyc, accorde au Soir et à Knack sa première grande interview. Le gendarme des services de renseignement, en poste depuis un an et demi, ne manque pas de travail : les renseignements militaires (le SGRS) sont en pleine réforme ; la présence d’espions étrangers en Belgique est « une vraie préoccupation ». Pendant ce temps-là, les services de sécurité du pays ne sont toujours pas irréprochables, quatre ans après les attentats. Alors que la crise du coronavirus vient fragiliser le budget. Entretien déclassifié.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct