Enseignement supérieur: le distanciel privilégié en seconde session

Comme en juin, les examens de seconde session vont essentiellement s’organiser à distance.
Comme en juin, les examens de seconde session vont essentiellement s’organiser à distance. - Hamid Azmoun.

Dans moins d’une semaine, les examens de seconde session dans l’enseignement supérieur vont débuter. Si les dates restent inchangées, les modalités quant à elles, évoluent. Alors qu’en juin dernier, la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) avait annoncé que les examens de seconde session prévus de mi-aout à début septembre prochain devraient se dérouler de préférence en présentiel, en pratique, ce n’est plus d’actualité.

Dans la plupart des universités francophones (ULB, UMons, UNamur, ULiège) les examens de seconde session vont s’organiser de la même manière qu’en « première sess’», c’est-à-dire à distance. Que les examens soit à l’écrit ou à l’oral, les mêmes modalités seront mises en place et les mêmes outils informatiques seront utilisés (Microsoft Teams). Seuls quelques examens se dérouleront en présentiel. Il s’agit d’examens d’admission (médecine, ingénierie) ou d’examens qui nécessitent de réaliser des travaux pratiques, par exemple.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct