Zones à risque: les vacanciers ne savent plus à quel code couleur se fier

La connaissance scientifique existante indique que les frontières devraient agir comme filtre pour identifier les cas, et non comme bouclier.
La connaissance scientifique existante indique que les frontières devraient agir comme filtre pour identifier les cas, et non comme bouclier. - Belga.

Vert, orange et rouge. Les voyageurs partis pour profiter de leur été en voient de toutes les couleurs. Ce week-end, la cellule belge (Celeval) chargée de colorier les destinations de vacances en vert, orange ou rouge selon la situation sanitaire du pays (ou de la région) a décidé de placer toute la région lémanique en code rouge. Donc les cantons du Valais, de Vaud et de Genève. Ce qui implique une interdiction de départs en vacances vers ces zones. Et une obligation de dépistage et quarantaine au retour.

Mais voilà que ce mardi, les experts belges du Celeval ont décidé de faire marche arrière. La décision sera formalisée mercredi sur le site des Affaires étrangères, mais les cantons du Valais et de Vaud vont repasser… en vert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct