Négociations fédérales: les verts recalent la note des préformateurs Magnette et De Wever

Jean-Marc Nollet et Rajae Maoune voient «
des lacunes importantes
» dans la note des préformateurs.
Jean-Marc Nollet et Rajae Maoune voient « des lacunes importantes » dans la note des préformateurs. - Belga.

Il faut attendre les deux dernières lignes de leur communiqué qui en comporte une trentaine, nuancé avant cela, pour comprendre vraiment : « Les options politiques présentées par les missionnaires royaux constituent une base pour une formule sans les verts, et non avec eux. Il n’est pas clair que les missionnaires envisagent de reformater ainsi leur projet ». Rompez. Ecolo renonce, dans les conditions actuelles, à prendre part aux négociations visant à former un gouvernement fédéral. Groen itou. La note des préformateurs, Paul Magnette et Bart De Wever, ne permet pas, selon les écologistes francophones et néerlandophones, d’œuvrer à la composition d’une majorité inédite (pensez aux veto croisés de campagne, qui excluaient la N-VA) et large (90 sièges au total à la Chambre, sur 150) qui aurait réuni N-VA, PS, SP.A, CD&V, CDH, et les verts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct