Bart De Wever, la majorité flamande et la minorité francophone

Bart De Wever, la majorité flamande et la minorité francophone
Belga

On ne les attendait guère et les verts n’ont pas déjoué les pronostics mardi soir : après une longue rencontre avec les missionnaires royaux Paul Magnette et Bart De Wever, ils ont jugé les propositions du duo « en matière de climat, d’énergie et de mobilité insuffisantes », celles visant « une fiscalité plus juste et un renouveau politique trop floues » et celles destinées à réformer l’Etat pas assez « efficaces » pour accepter de rejoindre la table de négociations fédérales.

Retour à la case précédente, donc. Celle où les cinq partis prêts à former un gouvernement fédéral (N-VA, PS, SP.A, CD&V, CDH) se cherchent un partenaire supplémentaire pour disposer d’une majorité au Parlement. Celle où plane à nouveau le spectre d’un gouvernement (très) minoritaire côté francophone. Du moins si l’on suit la N-VA. Dans une séquence assez surréaliste…

Jugez plutôt.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct