Explosions à Beyrouth: au moins 100 morts dont deux Belges

Explosions à Beyrouth: au moins 100 morts dont deux Belges
AFP

Au moins cent morts, des milliers de blessés et des centaines de milliers de sans abris. Deux ressortissants belges sont également à déplorer parmi les victimes.

Beyrouth reste abasourdie mercredi, au lendemain d’explosions ahurissantes, des habitants cherchant encore des disparus et des affaires personnelles au milieu d’immeubles éventrés.

D’après les autorités, quelque 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium, stockées « sans mesures de précaution » dans le port de Beyrouth, sont à l’origine de la puissance des déflagrations, les pires vécues par la capitale libanaise, malgré son histoire tourmentée.

« La situation est apocalyptique, Beyrouth n’a jamais connu ça de son histoire », a estimé le gouverneur de Beyrouth, Marwan Aboud.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct