Troupes américaines en Europe: Trump se dit déterminé à «faire payer» aussi la Belgique et l’Italie

Troupes américaines en Europe: Trump se dit déterminé à «faire payer» aussi la Belgique et l’Italie
AFP

Le président américain Donald Trump s’est montré mercredi déterminé à « faire payer » l’Italie et la Belgique – deux pays pressentis pour accueillir des troupes américaines retirées d’Allemagne mais qui n’atteignent pas l’objectif de dépenses militaires fixé par l’Otan – en accusant Berlin de s’être enrichi grâce au stationnement de militaires américains.

Ces pays « paieront », « je leur ai dit : vous allez payer », a-t-il affirmé lors d’une interview diffusée par la chaîne de télévision Fox News en faisant référence à la norme des deux pour cent du Produit intérieur brut (PIB) de dépenses militaires acceptée en 2014 par tous les Etats membres de l’Otan – mais que seuls une petite dizaine atteint.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct