Jean-Claude Havaux (ZenTech): «Je n’aurais jamais imaginé être mis en danger par mon propre Etat»

Jean-Claude Havaux est «
serein
» mais déçu. © John Thys / Belga.
Jean-Claude Havaux est « serein » mais déçu. © John Thys / Belga.

entretien

Quatre mois que Jean-Claude Havaux consulte désespérément l’état du compte en banque de son entreprise ZenTech. Il attend un virement de l’État belge qui lui a commandé en avril 3,65 millions de tests sérologiques, ceux qui permettent de savoir si on a développé les anticorps contre le coronavirus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct