Wallonie : ils marchent ou ils roulent pour la solidarité

Michel Janssens s’appuie sur son «
bourdon
», cette canne des chemins de Compostelle achetée en 2008 à St-Jean-Pied-de-Port, réalisée par un artisan.
Michel Janssens s’appuie sur son « bourdon », cette canne des chemins de Compostelle achetée en 2008 à St-Jean-Pied-de-Port, réalisée par un artisan. - J.-L. B.

Les initiatives de marcheurs ou cyclistes solidaires se multiplient ces derniers jours. Alors que Célie Desmeth, 28 ans, une habitante d’Ohey, est en train de traverser la Belgique –elle a démarré d’Arlon le 1er août - en poussant une brouette chargée de son matériel pesant près de 70kg !, au rythme de 20km par jour, le tout au profit de l’ASBL Mistral Gagnant, alors que deux jeunes Arlonais de 16 ans partiront pour près de 800km à vélo le 23 août, au profit de l’ASBL Juddu, nous avons rencontré Michel Janssens à Martelange, au cœur de son périple à travers toute la Wallonie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct