A Hong Kong, le choc de deux logiques

Commentaire

Comme un boxeur enchaînant sans relâche les frappes contre son adversaire, le pouvoir chinois a, en quelques semaines, mis K-O la fragile et imparfaite démocratie hongkongaise. Depuis son entrée en vigueur le 30 juin, la loi chinoise sur la sécurité nationale, rappelons-le, criminalise à Hong Kong, avec des qualifications floues, la subversion, le séparatisme, le terrorisme et la collusion avec des forces extérieures, et rend la justice chinoise compétente pour les crimes les plus graves.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct