Canicule et Covid: sale temps pour les ventilateurs

Le ventilateur est déconseillé voire proscrit dans certaines circonstances car le brassage de l’air pourrait contribuer à la propagation du Covid-19.
Le ventilateur est déconseillé voire proscrit dans certaines circonstances car le brassage de l’air pourrait contribuer à la propagation du Covid-19. - Le Soir

Allumer un ventilateur pour se rafraîchir en ces périodes de fortes chaleurs est un réflexe. Il est pourtant déconseillé voire proscrit dans certaines circonstances car le brassage de l’air pourrait contribuer à la propagation du Covid-19. « Il est important de ventiler les pièces pour diminuer le risque, pensez à ouvrir les portes et fenêtres en ces circonstances », déclare Frédérique Jacobs, porte-parole du Conseil national de sécurité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct