Le Conseil d’Etat gèle des exportations d’armes vers l’Arabie saoudite

Les quatre licences au bénéfice de la FN Herstal - des armes légères promises à la Garde nationale saoudienne - ont été suspendues par le Conseil d’Etat.
Les quatre licences au bénéfice de la FN Herstal - des armes légères promises à la Garde nationale saoudienne - ont été suspendues par le Conseil d’Etat. - Abacapress

C’est dans la plus grande discrétion que le 29 avril, le ministre-président wallon (PS) Elio Di Rupo a accordé deux licences d’exportation à l’entreprise John Cockerill (ex-CMI Defence) puis le 8 juillet, quatre autres licences au bénéfice cette fois de la FN Herstal. L’objet de ces permis d’exporter : des tourelles de blindés légers destinés à la Garde royale saoudienne pour la première, des armes légères promises à la Garde nationale pour la seconde.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct