Milan-Sanremo: Wout van Aert s’offre un monument devant Julian Alaphilippe (vidéo)

Photonews
Photonews

Le premier Monument cycliste de la saison, retardé de cinq mois en raison de la pandémie de coronavirus, est tombé dans l’escarcelle de Wout van Aert (Jumbo-Visma). Après 305 kilomètres de course, le Belge a remporté la 111e édition de Milan-Sanremo en prenant le meilleur sur le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), tenant du titre, dans un sprint à deux. C’est le premier Belge à s’imposer depuis Andrei Tchmil en 1999.

L’échappée du jour, partie en début de course, était constituée de sept coureurs, avec les Italiens Mattia Bais (Androni Giocattoli – Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Fabio Mazzucco, Alessandro Tonelli (Bardiani-CSF-Faizanè), Damiano Cima (Gazprom – RusVelo) et Marco Frapporti (Vini Zabù – KTM) ainsi que l’Espagnol Hector Carretero (Movistar).

Parfois cité parmi les favoris, l’Italien Matteo Trentin (CCC) a été victime d’une chute à 85 kilomètres de l’arrivée et a dû jeter l’éponge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct