Une association rwandaise dénonce déjà le groupe d’experts sur la décolonisation

Laure Uwase fait polémique.
Laure Uwase fait polémique. - D.R.

Le groupe d’experts destiné à baliser le travail de la Commission vérité et réconciliation, pour étudier le passé colonial de la Belgique, avait à peine été mis sur pied, après de longs débats et plusieurs désistements, qu’il suscitait déjà une réaction radicale, celle d’Ibuka, une association qui représente la diaspora rwandaise de Belgique, et plus précisément les victimes du génocide des Tutsis en 1994.

Auparavant, le député Groen Wouter De Vriendt avait annoncé la composition d’une équipe multidisciplinaire, comprenant cinq historiens, des experts en réconciliation et des représentants de la diaspora congolaise et rwandaise. « Tous sont au sommet et ont mérité leurs galons », avait-il commenté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct