François Bellot: «Aucune baisse de l’offre de la SNCB vers la Côte n’est à l’ordre du jour»

Les images de «
touristes d’un jour
» débarquant par milliers ce week-end à la Côte en pleine épidémie de Covid ont interpellé plus d’un observateur.
Les images de « touristes d’un jour » débarquant par milliers ce week-end à la Côte en pleine épidémie de Covid ont interpellé plus d’un observateur. - Belga.

Les images de « touristes d’un jour » débarquant par milliers ce week-end à la Côte en pleine épidémie de Covid, combinées aux incidents de samedi sur la plage de Blankenberge, ont interpellé plus d’un observateur. Elles ont aussi rapidement conduit des bourgmestres à pointer du doigt la responsabilité de la SNCB, accusée d’alimenter les flux alors qu’il aurait fallu à leurs yeux les réduire – l’opérateur avait, de fait, augmenté son offre de 14 trains par rapport à l’habitude (250 trains). Ce dimanche encore, la gouverneure de Flandre occidentale, Anne Martens (CD&V), demandait de ne plus mettre en place de trains supplémentaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct