Etat d’esprit es-tu là? Une réponse à Belhocine pour la forme et avec les formes

Etat d’esprit es-tu là? Une réponse à Belhocine pour la forme et avec les formes
©News

Le stade Breydel a sonné creux, comme partout ailleurs en ce week-end de reprise. Mais des fumigènes ont tout de même été craqués. Inutile d’affoler les instances répressives de l’Union belge qui auraient manqué un épisode dans leur somnolence d’un après-midi d’été à 35 degrés, la pétarade s’est déroulée sur le parking du… Mambourg. En fin de matinée, au moment où le car de la délégation carolo s’ébrouait en direction de l’autoroute de la mer. Un détail pour beaucoup mais qui en dit davantage encore sur l’état d’esprit qui anime tout un club, habité par un sentiment de revanche sur le sort au terme d’une saison inaboutie. Et ponctuée par d’autres que lui, puisque c’est des pieds de l’Antwerp qu’est parti le dégagement en touche envoyant au loin la perspective des poules d’Europa League. Du moins temporairement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct