Cyclisme: une reprise spectaculaire au fort accent belge

Cyclisme: une reprise spectaculaire au fort accent belge
©News

Peu importe que les repères chronologiques aient été balayés par ce virus, qui a déboulé dans nos vies comme un chien dans un jeu de quilles. Privés du cliquetis caractéristique des dérailleurs et des effluves que charrie un peloton, les amateurs de cyclisme sont même disposés à répartir le printemps des classiques entre l’été et l’automne, dans un ordre totalement chamboulé, pour autant que la saison 2020 ne sonne pas creux. Blanche de résultats après ce 14 mars où le champion d’Allemagne Maximilian Schachmann avait enlevé un Paris-Nice écourté par une pandémie qui était à nos trousses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct