L’effroyable drame du 4 août met les Libanais face à leurs responsabilités

L’effroyable drame du 4 août met les Libanais face à leurs responsabilités
AFP

Comment les Libanais se relèveront-ils de l’incroyable déflagration qui a ravagé leur capitale le 4 août à 18 h 07 ? Aux violents tourments de ce pays naguère surnommé « la petite Suisse du Moyen-Orient » – la guerre civile (1975-1990), les interventions israéliennes (1978, 1982, 2005), l’occupation syrienne (1976-2005), l’irruption de plus d’un million de réfugiés syriens (2012-2020) – succède soudain une double et monstrueuse explosion causée mardi par 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées par négligence et en toute impunité depuis six ans au port de Beyrouth. Un moment hébétée, la population tente de s’organiser pour secourir les nécessiteux et déblayer les débris. Mais, aussi, elle laisse désormais libre cours à son ire, à sa rage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct