Et si bises et poignées de mains devenaient de l’histoire ancienne?

Le «
bonjour du coude
» pourrait faire partie encore longtemps de notre quotidien.
Le « bonjour du coude » pourrait faire partie encore longtemps de notre quotidien. - EPA.

Sur le petit écran, deux personnes qui se parlent, sans masque, qui se rapprochent, main sur l’épaule, bises ; ça papote à postillon-distance. « MAIS ÇA VA PAS OU QUOI ?! » Sur le divan, il faut un peu de temps pour ajuster : ça, c’est la télé, c’est le monde d’avant, c’était normal. Cinq mois après l’adoption de la distanciation sociale et des gestes barrières, le conditionnement commence à faire son œuvre, redéfinissant peu à peu la « normalité » dans nos relations. Avec quelles conséquences ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct