Biélorussie: la rivale de Loukachenko s’enfuit, ses sympathisants arrêtés

Le Bélarus a arrêté plus de 2.000 personnes lors des manifestations qui ont eu lieu dans différentes parties du pays au cours des dernières 24 heures contre la réélection du président Alexandre Loukachenko.
Le Bélarus a arrêté plus de 2.000 personnes lors des manifestations qui ont eu lieu dans différentes parties du pays au cours des dernières 24 heures contre la réélection du président Alexandre Loukachenko. - EPA

Envolée pendant la nuit. L’opposante Svetlana Tikhanovskaïa, rivale à la présidentielle de l’autoritaire Alexandre Loukachenko, dirigeant de la Biélorussie, a quitté le pays pour la Lituanie mardi.

En appelant ses partisans à ne pas manifester dans une vidéo réalisée « sous pression » selon ses soutiens. Les images semblent avoir été enregistrées dans un bureau montrent l’opposante lisant une déclaration d’une voix monocorde pour appeler au « respect de la loi » et à ne pas « descendre dans la rue ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct