Bagarre de Blankenberge: ne pas cibler une communauté ou les touristes d’un jour… mais bien un adversaire politique

«
La canaille venue de Bruxelles
», selon le député N-VA d’Ostende, Björn Anseeuw.
« La canaille venue de Bruxelles », selon le député N-VA d’Ostende, Björn Anseeuw. - Belga.

Sur le plan politique (ou des jeux politiques, c’est selon…), l’échange de vues en commission de l’Intérieur mardi n’était pas dénué d’intérêt dans le contexte actuel de formation gouvernementale. Avec les dures attaques de la N-VA contre le ministre CD&V de l’Intérieur Pieter De Crem (deux partis qui lient pourtant leur sort depuis 14 mois…). Le SP.A qui interpelle sèchement la Première ministre, alors que son parti a accordé la confiance à l’équipe Wilmès jusqu’en septembre. La stigmatisation de Bruxelles par certains. Ou une majorité de partis qui réclame plus de coordination entre autorités, voire un recentrage des compétences pour lutter contre les violences telles que vécues à Blankenberge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct