Grogne sociale à la Sûreté de l’Etat

Jaak Raes, l’administrateur général de la Sûreté, a reçu une lettre signée par environ 250 de ses agents de renseignement.
Jaak Raes, l’administrateur général de la Sûreté, a reçu une lettre signée par environ 250 de ses agents de renseignement. - Belga / Yorick Jansens.

C’est un projet d’arrêté royal, déjà validé en première lecture en conseil des ministres, qui est arrivé au cœur de l’été sur les bureaux des agents de la Sûreté de l’Etat (VSSE). Le Soir a pu en prendre connaissance. Le projet « fait l’unanimité contre lui », dixit Claudine Coupienne, secrétaire permanente CSC-Justice, que nous avons contactée pour décoder le texte.

La grogne monte. A tel point qu’environ 250 inspecteurs et commissaires de la VSSE ont écrit jeudi dernier à leur grand patron, l’administrateur général Jaak Raes. Pour lui faire part de leur « colère ». Nous avons obtenu une copie de cette lettre signée par une majorité des membres des « services extérieurs », les agents de terrain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct