Les coopératives, l’autre économie – Les coopératives alimentaires, un modèle en constante évolution

Depuis que Beescoop a partagé ses statuts, devenus modèle réutilisable pour d’autres magasins participatifs collaboratifs, le nombre de ces initiatives augmente.
Depuis que Beescoop a partagé ses statuts, devenus modèle réutilisable pour d’autres magasins participatifs collaboratifs, le nombre de ces initiatives augmente. - Bruno Dalimonte.

Reportage

Dans le quartier liégeois d’Outremeuse, une enseigne au nom bien local pour un magasin pas comme les autres : Oufticoop. Pousser la porte, franchir le seuil et entrer dans ce supermarché coopératif et participatif avec près de 800 produits différents. « Il faut bien utiliser les deux mots, ensemble », insiste Rachel Delcour, jeune femme dynamique à l’initiative de ce projet et qui tient la caisse du magasin ce midi. « Coopératif, parce que le supermarché appartient aux personnes qui l’utilisent et qu’il est à but non lucratif. Participatif, car ces mêmes personnes vont contribuer au bon fonctionnement du magasin. Tenir la caisse, s’occuper de la manutention, du nettoyage, un peu de bricolage… Tout cela, bénévolement, trois heures par mois minimum. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct