Chômage: les jeunes ont jusqu’ici payé le plus lourd tribut

C’est la catégorie des 25-49 ans qui progresse le plus en termes absolus mais en termes relatifs, ce sont les jeunes (- 25 ans).
C’est la catégorie des 25-49 ans qui progresse le plus en termes absolus mais en termes relatifs, ce sont les jeunes (- 25 ans). - Belga

Le chômage est reparti à la hausse depuis le début de la crise du Covid mais toutes les catégories de demandeurs d’emploi inoccupés (DEI) suivent-elles la même courbe ou des différences se marquent-elles ? Dans une note de l’Institut pour le développement durable, l’économiste Philippe Defeyt s’est penché sur cette question. En plus des bénéficiaires d’allocations, il s’est aussi intéressé au cas des DEI qui n’ont pas droit aux allocations comme les jeunes qui sortent des études et sont en stage d’insertion, les bénéficiaires du CPAS qui sont obligés de s’inscrire au chômage et les « inscrits libres », c’est-à-dire des personnes qui ne remplissent pas les conditions pour bénéficier d’une allocation mais qui s’inscrivent auprès de leur organisme d’emploi régional ne fût-ce que pour avoir accès aux offres d’emploi… Ces trois catégories représentent à elles seules un tiers des demandeurs d’emploi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct