Ligue des champions: le PSG s’offre une «remontada» pour filer dans le dernier carré

Avec Marquinhos, auteur de l’égalisation, Neymar et Choupo-Moting ont été les héros de la soirée à Lisbonne.
Avec Marquinhos, auteur de l’égalisation, Neymar et Choupo-Moting ont été les héros de la soirée à Lisbonne. - AFP

Entre le PSG et la Ligue des champions, l’histoire d’amour reste compliquée. Nébuleuse, même. Pointé comme favori logique de ce premier quart du Final 8 disputé à Lisbonne, le club de la capitale française, qui fêtait le 50e anniversaire de son existence, mercredi, a-t-il sous-estimé son adversaire malgré les sempiternelles mises en garde d’usage ? Cette Atalanta, qui a évolué avec Timothy Castagne pour les 10 dernières minutes, n’a pourtant pas terminé troisième en Serie A pour la seconde saison de rang par le simple fruit du hasard. Et pourtant, au final, alors qu’il a été mené au score jusqu’à la… 89e minute, le PSG a dû s’employer jusqu’aux arrêts de jeu pour émerger au caractère, à l’expérience et au physique, sans doute aussi. Grâce à ce succès arraché sur le fil, grâce à une « remontada », il s’ouvre les portes du dernier carré de la plus prestigieuses des compétitions européennes pour a 2e fois de son existence la première depuis tout juste 25 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct