Le lourd tribut payé par le tourisme bruxellois au Covid-19

Mini-Europe et l’Atomium font partie des infrastructures qui trinquent en ce moment.
Mini-Europe et l’Atomium font partie des infrastructures qui trinquent en ce moment. - Photo News.

Exit la foire du Midi, le Brussels summer festival (BSF) ou encore la Roller parade, la capitale fait un peu grise mine sans la lumière de nombre de ses phares touristiques. Certaines institutions incontournables ont toutefois pu rouvrir leurs volets début juillet. Avec succès ? Pas vraiment à en croire les témoignages récoltés durant ce petit tour d’horizon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct