Biélorussie: l’UE s’apprête à frapper les responsables des violences et de la fraude électorale

Biélorussie: l’UE s’apprête à frapper les responsables des violences et de la fraude électorale
EPA

Des sanctions individuelles ciblées. Fallait-il reconnaître la victoire lors de la présidentielle de dimanche dernier de l’opposante Svetlana Tikhanovskaïa, désormais réfugiée en Lituanie ? Fallait-il couper les ponts et les vivres avec le régime du président « réélu » Loukachenko ? Appeler à revoter ? Encourager le soulèvement de masse observé ces heures-ci à Minsk, avec la multiplication de grèves et de manifestations ? Comment réagir au déni de démocratie à nouveau observé en Biélorussie, où Alexandre Loukachenko conspué par la rue entend se maintenir au pouvoir, comme il le fait depuis 26 ans ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct