La France serre la vis après l’aggravation de la situation sanitaire

Depuis samedi matin, le port du masque est obligatoire dans une partie des Champs-Elysées, le quartier du Louvre et celui des Batignolles, à Paris.
Depuis samedi matin, le port du masque est obligatoire dans une partie des Champs-Elysées, le quartier du Louvre et celui des Batignolles, à Paris. - EPA

Plus de 3.015 nouveaux cas confirmés ces dernières 24 heures, 263 clusters en cours d’investigation, 23 départements en situation de vulnérabilité. Les Français assistent à une progression inédite du virus, depuis mai, qui se confirme encore : les chiffres de Santé publique France de samedi soir (3.300 nouveaux cas en 24 heures) avaient déjà sonné l’alarme.

Ce record, depuis le déconfinement, est en partie un effet du dépistage massif en cours chez nos voisins, mais pas seulement puisque le taux de positivité dans la population augmente régulièrement. Même si pour le moment le nombre des décès quotidiens est bien loin des heures sombres (moins de 30 par jour depuis mi-juillet, plus de 30.400 au total depuis le début de l’épidémie) et que la situation en réanimation reste stable (376 malades selon Santé Publique France).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct